Le Journal du Recouvrement

Le Journal du Recouvrement

Compte courant débiteur : gare à la confusion de patrimoine

Dans la rubrique La réglementation en vigueur

 

Associé gérant.jpgEn cas de relation financière anormales entre une société et son dirigeant, caractérisant une confusion de patrimoine de leurs patrimoines respectifs, la procédure collective dont la société fait l'objet peut être étendue à son dirigeant

 

Ainsi, dans une affaire récente, l'associé gérant d'une SARL avait procédé à son profit à des retraits en espèce importants (88000 €) depuis le compte bancaire de la société, puis avait inscrit ces sommes sur son compte courant d'associé, lequel était devenu débiteur.

Lorsque la SARL avait été placée en liquidation judiciaire, le liquidateur avait estimé que ces transferts d'argent étaient injustifiés et avait donc demandé que la procédure de liquidation judiciaire soit étendue à l'associé gérant.

Pour sa défense, ce dernier avait fait valoir qu'il n'y avait rien eu d'anormal puisque les sommes ainsi prélevées avaient été inscrites au débit de son compte courant d'associé et qu'elles constituaient donc pour la société une créance contre lui. Mais pour les juges, le seul fait que ces sommes aient été inscrites sur le compte courant de l'associé gérant ne suffisait pas à exclure l'anormalité des virements et retraits opérés sans contrepartie à son profit. La procédure judiciaire pouvait donc être étendue au gérant



14/12/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2600 autres membres