Le Journal du Recouvrement

Le Journal du Recouvrement

Recouvr'Up disrupte le marché du recouvrement de créances

Dans la rubrique Actualité du crédit

 

Fotolia_105390039_S.jpgLa plateforme digitalisée Recouvr’Up, qui souffle sa première bougie, aide les PME et ETI à éviter la faillite et à améliorer leur trésorerie en leur donnant accès, en libre-service, à des outils et des services innovants dédiés au recouvrement de créances. Un an après le lancement de la plateforme, Philippe Bernis dresse un premier bilan de son activité

 

Le recouvrement de créances : un véritable enjeu pour les entreprises

Selon une Etude IPSOS réalisée pour American Express auprès de plus de 300 chefs d’entreprises PME et ETI, la trésorerie vient en tête de liste des sujets d’inquiétude. 46% des personnes interrogées indiquent que les difficultés de trésorerie sont liées aux retards de paiement. Les retards de paiement sont en effet avérés : 68% des patrons interrogés en ont rencontré au cours des 12 derniers mois. Ce qui est encore plus grave, c’est que 45% des répondants ont fait face à des impayés sur la même période. Or, ces impayés et retards peuvent avoir des conséquences sérieuses pour les entreprises : ils les mettent en danger et causent un quart des dépôts de bilan annuels.

 

C’est donc pour aider les entreprises à récupérer plus facilement leurs impayés que Direct Recouvrement a créé Recouvr’Up, une plateforme qui digitalise le recouvrement de créances et propose aux utilisateurs les prestations d’un cabinet en libre-service.

 

Recouvr’up: une plateforme pour faciliter le recouvrement de créances

La plateforme Recouvr’up offre plusieurs services aux entreprises. Elle leur permet de :

  • Calculer les pénalités de retard en libre-service
  • Imprimer un justificatif comptable
  • Éditer des courriers de relance professionnels
  • Adresser les notifications du cabinet Direct Recouvrement
  • Mandater le cabinet Direct Recouvrement pour un recouvrement jusqu’à encaissement intégral

 

Recouvr’Up est un outil idéal pour forcer un débiteur à honorer ses obligations de paiement. Il permet aux entreprises de mettre leurs menaces à exécution après une mise en demeure restée « lettre morte ». Les entreprises peuvent ainsi éviter le recours à un avocat, à un cabinet de recouvrement ou à un huissier. Recouvr’up adopte le système de fonctionnement du freemium : son utilisation est gratuite, mais la plateforme propose également des options payantes, en accès illimité et sans engagement.

 

Citation 1.jpgL’innovation au service des entreprises

Recouvr’up est à la pointe de l’innovation en matière de recouvrement de créances. Intelligente et 100 % digitalisée, elle se place à mi-chemin entre les Fintech et les Legaltech. Comme les Fintech, elle simplifie et accélère considérablement les rentrées de cash.

Et, à l’instar des Legaltech, elle donne un accès facile et direct au contentieux des affaires, qui est un domaine très complexe. En trois étapes intuitives, les utilisateurs peuvent générer des actions de recouvrement automatiques, professionnelles et coercitives à destination des mauvais payeurs, le tout en libre-service.

 

Citation 2.jpg

Le bilan, un an après le lancement

Le pari de l’innovation et du digital a payé : Recouvr’up a franchi la barre des 2000 utilisateurs. Le succès de Recouvr’up se manifeste également par la mise en place de partenariats avec d’autres plateformes. Le groupe Les Echos, la société de coworking La Cordée, et Teepy Entrepreneur, le réseau social professionnel des entrepreneurs et des TPE, proposent désormais le service Recouvr’Up à leur communauté.

 

LesEchos-solutions.png

 

 

Philippe Bernis (Direct Recouvrement)



05/09/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2124 autres membres