Le Journal du Recouvrement

Le Journal du Recouvrement

09/06/15 : La croissance dépend de la baisse des retards de paiement

Dans la rubrique Actualité du crédit

 

Retard paiement.jpgSelon l’étude annuelle «European Payment Report 2015» réalisée par Intrum Justitia, 40% des entreprises en Europe considèrent les retards de paiement comme une menace significative. La reprise récente ne change rien au problème, les entreprises prévoient d'ailleurs qu'il empire. Pourtant, éliminer les retards de paiement nourrirait le cercle de la croissance. Explications.

Les retards de paiement ont un impact grave dans la vie des entreprises européennes : Intrum Justitia révèle qu'ils obligent 24% des entreprises à licencier; pour 34% d'entre elles,  ils sont un frein à l'embauche. Pire: pour un tiers des entreprises, leur pérennité est directement menacée par retards et impayés.

La France n'affiche pas un palmarès plus enviable que la moyenne européenne : deux entreprises sur cinq connaissent des retards de paiement; seuls 38% sont réglés à moins de 30 jours, contre 63% en moyenne en Europe. Face à de nombreuses demandes de délais de paiement, les factures sont payées en moyenne à 50 jours en France, contre 35 jours en moyenne en Europe.

Les paiements tardent malgré la reprise et la législation

Une reprise s'amorce bel et bien, toutefois aucune amélioration n'est constatée en termes de rapidité de paiement. De plus, la situation persiste malgré plusieurs initiatives lancées ces dernières années pour parer au problème. Parmi celles-ci, l'instauration d'une indemnité forfaitaire de 40 € par facture en retard de paiement, la hausse du taux d’intérêt légal, une amende administrative alourdie pour non-respect des délais de paiement, un contrôle des habitudes de paiement par les commissaires aux comptes…

Les entreprises se font peu d'illusion : 34 % des entreprises françaises - 17 % en moyenne sur l'Europe - anticipent une augmentation du risque d'impayés au sein de leur activité sur les douze prochains mois.

La baisse des retards de paiement, clé de la croissance

La baisse des retards de paiement lèverait les derniers verrous vers une reprise confirmée. Le cercle vertueux de la croissance pourrait alors se déclencher. Des factures payées à temps assurent un gain de trésorerie, donc un investissement en fonds propre relancé, lui -même synonyme de développement commercial et de croissance. Point d'orgue de cette logique : des embauches qui redeviennent endossables par les entreprises.

Il est crucial que les entreprises se battent en ce sens, en commençant par utiliser les dispositifs en place cités plus avant, mais encore trop peu appliqués. Le poste client doit faire l'objet de toute les attentions. Le professionnaliser est sans conteste une solution pertinente.

 

Philippe Bernis (Direct Recouvrement)


En complément:
Pénalités de retard: selon la nature de la créance, les règles varient

Recouvrement de créances : Faites de votre trésorerie une source de financement rapide



09/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2342 autres membres