Le Journal du Recouvrement

Le Journal du Recouvrement

L'impact psychologique de la société de recouvrement

Dans la rubrique Etudes de cas

 

cabinet.gifObjet de la créance : pièces détachées (secteur automobile)

Date de l'affaire : juil-11

Montant : 3500 euros

 

Résumé de la situation

Une société industrielle dans le secteur automobile connaît une croissance soutenue et ne prend pas les précautions nécessaires pour éviter les impayés (choix de ses clients, relances préventives, suivi des impayés). Elle détient notamment une créance de 3500 euros qu'elle n'arrive pas à se faire régler malgré plusieurs relances écrites et mise en demeure. Des promesses de paiement non tenues la décident à nous confier ce dossier d'impayé.

Solution

Le débiteur possède une trésorerie très tendue avec notamment un taux de créances élevés dans ses comptes. La société répercute  sur ses fournisseurs les délais de paiement qu'elle supporte elle-même de la part de ses clients. La gestion de sa trésorerie est dictée par les urgences. Elle ne paye que ses fournisseurs rendus indispensables ou bien que si elle en est contrainte et forcée.      
Nous adressons immédiatement une mise en demeure, ce qui a pour effet la réception d'un premier acompte de 50 %. Un plan de remboursement sera mis en place et suivi rigoureusement, rappelant systématiquement au débiteur son engagement.

Résultats

Les délais mis en place ont été respectés. L'impact psychologique d'une société de recouvrement a été déterminant.



08/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2340 autres membres