Le Journal du Recouvrement

Le Journal du Recouvrement

FinTech : quand la finance et la technologie font leur révolution

Dans la rubrique Actualité du crédit

 

La digitalisation de l'économie a déjà changé la donne dans de nombreux secteurs : transports, hôtellerie, distribution. C'est au tour du secteur banque-finance : les nouveaux services proposés par les startups du domaine s'accélèrent. Leurs modèles innovants d'utilisation et d'accessibilité des services financiers en ligne promettent de changer bien des paradigmes.


La FinTech - mariage de la finance et de la technologie - s'annonce comme une lame de fond. De nombreuses offres voient le jour, bénéficiant de belles levées de fonds par des investisseurs convaincus du potentiel de ces innovations. Les avancées technologiques aidant de plus à accélérer des développements à moindres coûts, ce jeune secteur se structure très vite avec de nouveaux entrants en continu.

Voici quelques exemples :


- Prêt d'Union, plate-forme de crédit entre particuliers,
- FinexKap, plate-forme de financements de factures,
- Paytop et ses solutions de paiement innovantes,
- Credit.fr, une plateforme de financement participatif,
- Leetchi, service de cagnotte en ligne,
- Smile&Pay, une start-up dédiée aux paiements par mobile,
- Wizzypay, qui développe des cartes prépayées.

Particuliers ou entreprises, les consommateurs de services financiers sont servis à tous les étages - crédit, conseil en épargne, gestion du budget... Et ils jouent le jeu, n'hésitant pas à tester et adopter ces nouveaux services. Il n'est pas rare que ces offres, quoiqu'encore jeunes, enregistrent déjà des centaines de milliers d'utilisateurs, voire plusieurs millions. Le marché est donc mûr pour cette révolution.

L'onde (positive) de choc touche les entreprises : financement de l'activité, trésorerie, crédit... Ces « nouveaux » services accélèrent les flux financiers, par exemple en donnant accès à un financement plus simple et plus rapide. Les entreprises ne peuvent qu'en bénéficier, comme l'économie dans son ensemble.

Plus petites et transparentes, les startups de la FinTech prennent indéniablement une place de plus en plus importante. Les acteurs établis - banques en tête - vont devoir s'adapter. Une affaire à suivre...

 

Philippe Bernis (Direct Recouvrement)

En complément
Affacturage Web : bien vu... pour des besoins ponctuels



14/09/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2340 autres membres